Les fugitives
Compl. Titre  partir ou mourir en Arabie saoudite
Auteurs   Coutard, Hélène (Auteur)
Editeur   Editions du Seuil
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2021
Collation   1 vol. (234 p.)
Format   21 cm
ISBN   2-02-145093-7
Prix   19 EUR
Langue Edition   français
Sujets   Femmes -- Conditions sociales -- Arabie Saoudite -- 1990-2020
Femmes -- Droits -- Arabie Saoudite -- 1990-2020
Femmes -- Exil -- Arabie Saoudite -- 1990-2020
Catégories   Témoignage-récit
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
JOUARS 1783210115267 TR COUAdultesDisponible à JOUARS
Résumé : " J'ai été bouleversée et inspirée par le courage de ces Saoudiennes, qui ont fui un pays où l'émancipation des femmes semble encore impossible. Les féministes du monde entier doivent entendre les voix de ces héroines en lutte contre le patriarcat le plus rigide. " Leila Slimani. Un nombre grandissant de jeunes filles fuient chaque année l'Arabie saoudite dans l'espoir d'une vie meilleure. Hélène Coutard est partie à la rencontre d'une quinzaine d'entre elles, qui ont tout quitté - famille, travail et parfois enfants - pour échapper aux lois du tutorat saoudien. Malgré l'image moderne cultivée par le royaume, le pays continue en effet d'appliquer les principes d'un islam wahhabite rigoriste déniant toute liberté aux femmes. A travers ses longs portraits de " fugitives ", l'auteure décrit avec beaucoup de sensibilité le quotidien de ces vies volées ainsi que les stratégies étonnantes pour préparer, dans le plus grand secret, les départs. Un matin, faire comme si on partait tranquillement pour son cours d'anglais et demander au taxi de foncer vers l'aéroport. Mais l'exil n'est pas toujours le refuge attendu ; à l'étranger, elles sont déracinées, avec la peur au ventre d'être retrouvées par des familles prêtes à tout pour laver l'affront, et par les services saoudiens furieux que ces jeunes femmes, en prenant la parole, ternissent l'image du royaume. Loin des clichés, des destins de femmes aux vies et aux personnalités parfois très différentes qui ont pourtant une chose en commun : elles ont toutes eu la force de fuir et de se réinventer
Notes : Bibliogr. p. 233-[235]