La couleur des sentiments
Titre origine  The help
Compl. Titre  roman
Auteurs   Stockett, Kathryn (Auteur)
Girard, Pierre (Traducteur)
Edition  Actes Sud : Arles , impr. 2010
Collation   525 p. 1 vol.
Illustration   couv. ill. en coul.
Format   23 cm
ISBN   978-2-7427-9291-7
Prix   23,80 EUR
Langue d'édition   français
Langue d'origine   anglais (Etats-Unis)
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
MILLEMONT 1784040005803 ROM STOAdultes / Disponible à MILLEMONT
GAMBAIS L-008614 R STOAdultes / Disponible à GAMBAIS
LES MESNULS 1003057839813 R STOAdultes / Disponible à LES MESNULS
BAZOCHES 1019067805014 R STOAdultes / Disponible à BAZOCHES
MONTFORT 8420018839 R STOAdultes / BibliothèqueDisponible à MONTFORT
VILLIERS 1786830041718 R STOAdultes / CentraleDisponible à VILLIERS
STREMY 00001540778576 R STOAdultes / Disponible à STREMY
MERE 1091917838915 R STOAdultes / CentraleDisponible à MERE
STGERMAIN 0144240550 R STOAdultes / Disponible à STGERMAIN
JOUARS 1783210007296 R STOAdultes / Disponible à JOUARS

Commentaires

Etats-Unis, débuts des années 1960 dans le Mississipi. Parvenue au terme de ses études, Miss Skeeter retrouve le domicile familial, et s?étonne de l?absence de la bonne noire qui a veillé sur elle depuis son enfance. Cherchant à comprendre le motif de cette soudaine disparition, elle se heurte au silence gêné de sa famille, et des autres bonnes qu?elle interroge. Irritée par le climat ségrégation raciale qui règne dans cet état, Skeeter décide de recueillir les témoignages de ces bonnes dont la finalité sera un livre portant à la connaissance de tous l?écrasante condition de ces femmes et leurs familles au service des blancs. L?entreprise s?avère difficile, mais peu à peu, la confiance s?installe entre cette femme blanche, fille de propriétaire de plantation et les femmes noires qui se livrent, non sans risques? Un roman fort, émouvant et édifiant, sur un sujet délicat. Sophie, bibliothèque de Beynes
Vote: 
1
Average: 1 (1 vote)

Etats-Unis, débuts des années 1960 dans le Mississipi. Parvenue au terme de ses études, Miss Skeeter retrouve le domicile familial, et s?étonne de l?absence de la bonne noire qui a veillé sur elle depuis son enfance. Cherchant à comprendre le motif de cette soudaine disparition, elle se heurte au silence gêné de sa famille, et des autres bonnes qu?elle interroge. Irritée par le climat ségrégation raciale qui règne dans cet état, Skeeter décide de recueillir les témoignages de ces bonnes dont la finalité sera un livre portant à la connaissance de tous l?écrasante condition de ces femmes et leurs familles au service des blancs. L?entreprise s?avère difficile, mais peu à peu, la confiance s?installe entre cette femme blanche, fille de propriétaire de plantation et les femmes noires qui se livrent, non sans risques? Un roman fort, émouvant et édifiant, sur un sujet délicat. Sophie, bibliothèque de Beynes
Vote: 
1
Average: 1 (1 vote)

j'ai beaucoup aimé, un peu dur, par moment, mais criant de vérités ...... cela ferait certainement un bon film pour la télévision.
Vote: 
4
Average: 4 (1 vote)

J'ai lu "La couleur des sentiments", de Kathryn Stockett, et j'ai adoré. Aibileen et Minnie sont 2 nounous noires, comme on en trouve tant dans les familles blanches du Mississipi des années 60, avec tout ce que cela peut comporter de mépris, d'humiliation et de peur. Skeeter est quant à elle de l'autre coté de la barrière, fille de planteurs de coton, mais rêve d'autre chose que d'un mariage avec un obtu du coin. Ces 3 là vont se retrouver unies dans un projet commun, qui va les transformer bien au delà de ce qu'elles imaginaient... Il n'y a pas beaucoup de livres qui vous mettent dans l'ambiance dès les 1ères pages, mais celui-là en fait parti: on se retrouve de suite dans la non-chalance du sud des Etats-Unis, écrasé à la fois par la chaleur et le code social. On a beau le savoir, ce qui est décrit est sidérant: ségrégation au quotidien, non-droit absolu pour les noirs; vie étriquée étouffée par le poids des conventions et du qu'en-dira-t'on pour les blancs (enfin surtout les blanches!). Mais l'espoir est là, tout au long du livre. Je recommande chaudement.DD78
Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire